Agriculture et biodiversité conservée : est ce compatible ?

La biodiversité et l’agriculture ont chacune un lien avec la nature et l’environnement. Pourtant, elles ne sont pas tout à fait identiques. L’agriculture est plutôt focalisée sur l’exploitation agricole, tandis que la biodiversité inclut beaucoup de choses. Est-ce que l’agriculture et biodiversité conservée sont compatibles ?

Qu’est-ce que l’agriculture ?

Par définition, l’agriculture est le fait de cultiver la terre. Il engendre la transformation de la nature afin de subvenir aux besoins de la communauté humaine. Son principal but est de nourrir la population terrestre et d’assurer la subvention en matières premières. L’agriculture ne cesse de s’évoluer à travers le temps. Vu les répercussions du changement climatique, l’espèce humaine doit à tout prix assurer la santé de la planète. De plus, la majorité de la population pauvre réside dans ce secteur. Cela a suscité la mise en place de plusieurs stratégies comme l’agriculture et biodiversité conservée.

Quid de la conservation de la biodiversité ?

La biodiversité signifie en quelque sorte « diversité biologique ». Elle regroupe les différentes espèces animales et végétales, ainsi que les ouvrages réalisés par les hommes. On parle alors des divers édifices, des différentes communautés, de l’écosystème, etc. Cette biodiversité est menacée par les feux de brousse, l’érosion, les pollutions engendrées par l’industrialisation non contrôlée, etc. La conservation de la biodiversité se résume tout simplement à la préservation de ces éléments. Pour conserver la biodiversité, il s’avère indispensable d’entretenir le patrimoine, de soutenir les programmes ayant pour but de renforcer les protections, de protéger les parcs nationaux et les réserves naturelles, etc. Il est également nécessaire de recourir à une technologie non polluante afin de réduire les sources de dégradation.

À propos de la compatibilité de l’agriculture et de la biodiversité

Même étant différentes, il existe un lien non négligeable entre l’agriculture et biodiversité conservée. En effet, l’une influe sur l’autre et vice-versa. D’une part, l’agriculture est bonne pour la biodiversité. En effet, le fait de cultiver permet de conserver cette biodiversité. L’agriculture favorise la fertilisation du sol, le développement des plantes, la multiplication de certains insectes, etc. D’une autre part, l’agriculture nuit à la biodiversité. D’abord, elle n’autorise pas la création des édifices. Or, comme mentionnés plus haut, ces ouvrages font partie de la biodiversité, donc nécessaire. Ensuite, l’agriculture requiert l’utilisation de certains produits qui peuvent être chimiques, donc, nocifs à l’environnement. L’usage de produits chimiques dans le cadre de l’agriculture nuit à la biodiversité.

Qu’est ce qu’un engrais naturel ?
Elevage et bien-être animal : ce que ça donne en pratique